AnAspiration

b) Les fruits

Mon savoir à vôtre service...

Après chacun est libre.

 

Mon number one,                         

 

1) Le kiwi

 

 

Valeur nutritionnelles pour 100g: 

 

 

 

                                            environ 50 kcal

Protides 1,1 g
Glucides 10 g
Lipides 0,6 g

 

Compositions :

 

Ce fruit est l'un des plus riche en vitamines C, il atteint le taux remarquable de 80 mg/100 g (plus que les agrumes !). Ainsi, un kiwi permet à lui seul de couvrir l'apport journalier conseillé en vitamine C. De plus, son taux est stable car le fruit est bien protégé par sa peau, en plus de la présence des acides organiques.

Si vous avez tendance à être souvent fatigué durant la matinée, prenez un kiwi à la place de votre orange !!



Le kiwi fournit aussi une quantité appréciable de vitamine E (3 mg/100 g), surtout présente dans ses petites graines.
Les vitamines A et E ont une puissante activité antioxydante, elles permettent notamment la neutralisation des radicaux libres, dont l'accumulation provoque le vieillissement cellulaire prématuré et peut favoriser les pathologies cardio-vasculaires et certains cancers.



Le kiwi apporte aussi un peu de pro vitamine A (0,05 mg/100 g), et un large éventail de vitamines du groupe B, en particulier de la vitamine B6 ou pyridoxine (qui joue un rôle important dans la synthèse des neuro-transmetteurs), et de la vitamine B9 ou acide folique (anti-anémique).



Enfin, le kiwi est riches en minéraux (notamment en potassium : 300 mg/100 g) et en fibres (2,5 g/100 g) qui stimulent efficacement et en douceur le fonctionnement intestinal.

 

 

 

 

 

2) Le melon

 

 

 

Valeur nutritionnelles pour 100g :

 

Environ 50kcal

Protides 0,9 g
Glucides 11 g
Lipides

0 g

 

 

 

Le melon est très très riche en eau, il contient environ 88% d'eau à lui seul.

Cette richesse en eau, associée à une remarquable richesse en potassium (300 mg/100 g) font de lui un fruit particulièrement diurétique. Il est aussi très bien pourvu en fibres (1 g/100 g) qui lui confèrent un pouvoir laxatif. Tout ceci avec un apport en sucre plus que raisonnable donc vous ne devez pas vous privez de se fruit miracle.

 

Le melon affiche une teneur en carotène (provitamine A) très significative : 100 g de melon en apporte 2 mg, soit la moitié des besoins quotidiens conseillés. Le carotène se transforme dans l'organisme en vitamine A, vitamine qui joue un rôle important dans la vision, le bon état de la peau et des muqueuses. Et surtout, le carotène possède d'intéressantes propriétés antioxydantes.

A noter que le melon à la chair orangée contient plus de carotène que le melon à chair jaune ou verte.

En revanche, quelque soit sa couleur, le melon est une source importante de vitamine C : 100 g de melon en apporte 25 mg, soit le tiers des besoins quotidien conseillé.

 

N'hésitez pas à l'employer en petit morceaux ou pas en complément de vos salades !

 

 

 

 

3) La fraise

 

 

 

 

Détails :

 

 

Légère (seulement 35 kcal/100 g) et rafraîchissante (elle est composée à 90 % d'eau), la fraise est pour tous, le fruit qui symbolise l'été. Riche en vitamines C, elle arrive à point nommé pour prendre la relève des agrumes dans nos assiettes.

Valeurs nutritionnelles
pour 100 g
Protides 0,7 g
Glucides 7 g
Lipides 0,5 g
Calories 35 kcal

La fraise est en effet particulièrement intéressante pour son apport vitaminique, qui stimule nos défenses immunitaires. Il suffit d'une portion de 150 g (ce que l'on consomme habituellement) pour couvrir l'apport journalier recommandé (AJR) en vitamine C, soit 80 mg pour l'adulte.


L'apport en minéraux est modéré mais diversifié et équilibré. Comme dans la plupart des végétaux frais, le potassium domine avec environ 150 mg/100 g ; le calcium est présent avec un taux non négligeable de 20 mg/100 g ; le fer avec 0,4 mg/100 g (avec du cuivre et du zinc qui facilitent sa bonne assimilation) ; le magnésium avec 12 mg/100 g...


Attention cependant, la fraise fait partie des aliments "histamino-libérateurs" : sa consommation libère de l'histamine dans l'organisme, ce qui provoque chez un sujet prédisposé l'apparition de phénomènes de type allergique (urticaire notamment).

 

 

Hummm allèchante...

 

 

 

 

4) La banane

 

 

 

 

 

Détails:

 

 

Riche en glucides, qui lui confèrent 90% de ses capacités énergétiques (90 kilocalories, soit 376 kilojoules pour 100 g), la banane est le fruit de l'effort par excellence. Avis aux sportifs donc, auxquels elle convient, par exemple, bien plus que la pomme, qui soutient difficilement la comparaison et fournit presque deux fois moins d'énergie.

 

Valeurs nutritionnelles
pour 100 g
Protides 0,8 g
Glucides 15 g
Lipides 0.4 g
Calories 90 kcal

 

Energétique, mais aussi régénératrice grâce à des sucres assimilables en moins de deux heures par les muscles de l'organisme, accélérant ainsi la récupération après l'effort. A noter que séchée, la banane renferme encore plus d'énergie que fraîche, et multiplie par trois ses propriétés énergétiques (285 kcal pour 100 g, soit 1141 kilojoules).
Autre complément bien connu des champions de la performance, la vitamine C n'est pas en reste avec un taux de 15 mg pour 100 g de banane, qui s'avère ainsi également être une source de tonus intéressante. Toutefois, à mesure que la banane mûrit, la présence de cette vitamine C se fait de plus en plus discrète, et passe sous la barre des 10 mg pour un fruit en fin de maturation.

 

Bien entendu, la banane n'est pas réservée aux seuls sportifs.

Recommandée pour la croissance des plus petits, elle constitue également un aliment très nourrissant pour les adultes de tous âges, notamment en dehors des repas. En plus de son apport énergétique important, elle bénéficie d'une richesse en fibres et minéraux idéalement adaptée aux appareils digestifs les plus délicats.
Dans un tout autre registre, certains préconisent par ailleurs l'utilisation de la peau de banane, qu'il suffirait d'appliquer directement sur des brûlures superficielles afin de les apaiser.

 

 

Je la trouve calorique mais je l'adore à consomer avant un exercice sportif conseillé !

 

 

 

 

5) Le raisin

 

 

Détails :

 

 

 

Le raisin est l'un des fruits les plus énergétiques et affiche un apport de 72 kcal/100 g, autant que la figue fraîche, mais toutefois moins que la banane. Sa richesse en glucides est très bien utilisée par l'organisme grâce à la présence intéressante de vitamines B, qui participent à la bonne assimilation des glucides et au bon fonctionnement du système nerveux et musculaire. Le raisin est donc un grand fournisseur de tonus, qui a sa place dans l'alimentation des enfants et des sportifs.


 

Valeurs nutritionnelles
pour 100 g
Protides 0,6 g
Glucides 16 g
Lipides 0,6 g
Calories 72 kcal

Il a également l'atout d'être riche en pigments, ces substances qui lui donnent sa jolie couleur (surtout lorsqu'il est noir) mais qui, surtout, ont une action protectrice sur les petits vaisseaux sanguins. De plus, il renferme des polyphénols, des substances aux effets antioxydants et bonnes pour réguler le taux de mauvais cholestérol. De récentes études ont d'ailleurs montré l'action bénéfique de la consommation régulière du jus de raisin sur la prévention des maladies cardio-vasculaires et la formation de caillots.



Le raisin est aussi le fruit de l'élimination par excellence. Gorgé d'eau et de minéraux (notamment de potassium), il possède des vertus diurétiques et drainantes reconnues. Il est également laxatif grâce à sa teneur intéressante en fibres (0,3 g/100 g), présentes avant tout dans la peau et les pépins.
Il parvient en outre, de par sa richesse en acides organiques, à procurer une sensation très rafraîchissante, tout en rééquilibrant le milieu interne. Pas étonnant alors qu'on ait souvent préconisé des cures uvales afin de désintoxiquer l'organisme.

D'autant que ces belles grappes arrivent au retour de l'été, à l'heure des bonnes résolutions de la rentrée !

 

 

Mon conseil pour les pro ana, ne faites pas de fameux régime constitués UNIQUEMENT de raisin pour celles qui le connaisse !

C'est un fruit très sucré, très calorique, pour vôtre régime privilégiez plutôt le melon dans ce cas et encore...

Un régime composé uniquement d'une seul chose ne vous fera pas forcément perdre du poid, et, surtout ce n'est pas équilibré du tout !

 

 

 

6) La mangue

 

 

 

 

Détails :

 

 

 

La mangue est l'un des fruits les plus riches en carotène ou provitamine A, ce qui, plus tard, se transforme en vitamine A dans l'intestin. Le taux de la mangue (3 mg/100 g), est supérieur à celui du melon ou de l'abricot, les deux fruits métropolitains les plus riches en provitamine A. Ce taux augmente avec le degré de maturation du fruit.

Elle est également bien pourvue en acide ascorbique ou vitamine C : 44 mg/100 g, soit un taux comparable à celui des agrumes (pamplemousse, orange ou clémentine). Contrairement à ce qui se passe pour la provitamine A, le taux de vitamine C décroît quand le fruit mûrit.

 

Valeurs nutritionnelles
pour 100 g
Protides 0,6 g
Glucides 14,3 g
Lipides 0,1 g
Calories 60 kcal

Autre atout, la mangue est moyennement calorique (60 kcal/100 g), elle se situe entre la pomme et la cerise.

Ainsi, une mangue nature de 120 g apporte 70 kcal, 100 % des apports nutritionnels conseillés en vitamine A et 65 % des apports nutritionnels conseillés en vitamine C.

 

Riche en vitamines aux propriétés anti-oxydantes et en fibres, la mangue fait partie des végétaux frais (comme le melon, la carotte et les légumes verts) recommandés dans l'alimentation. Son "action prévention" lutte efficacement contre le vieillissement cellulaire prématuré provoqué par certains cancers et de l'athérosclérose.

 

 

Mon conseil, le matin au petit déjeuné ( pour celles ou ceux qui en prenne un ) avec un filet de miel, c'est super sain et terriblement bon !

 

 

 

7) La framboise

 

 

 

 

 

Détails :

 

 

Premier atout - non négligeable - la framboise est l'un des fruits les plus faibles en calories : 38 kcal/100 g. Idéale comme dessert léger (sans sucre ajouté !), elle offre, de par sa légère acidité et sa richesse en eau, une sensation rafraîchissante et désaltérante.

La framboise possède par ailleurs l'une des densités minérales les plus élevées pour un fruit frais. Outre sa teneur en potassium très élevée (220 mg/100 g), elle affiche des taux relativement important de calcium, de magnésium, et de fer.

 

 

Valeurs nutritionnelles
pour 100 g
Protides 1,2 g
Glucides 6 g
Lipides 0,4 g
Calories 38 kcal

Son apport en vitamine C (25 mg/100 g) est lui aussi tout à fait intéressant puisqu'il parvient un tiers des apports quotidiens recommandés. De plus, grâce à une forte concentration de pigments rouges, riches en vitamine P qui favorise la circulation sanguine, son action est renforcée.



 

Enfin, la framboise est très laxative. Son abondance en fibres (6,7 mg/100 g) accélère les transits les plus récalcitrants. Pour les intestins fragiles, il est préférable de consommer la framboise en coulis passé au tamis fin. Les petits grains, parfois irritants, laissent ainsi place aux fibres solubles, notamment à la pectine, régulatrice et adoucissante.

 

 

Mon conseils, il peut arriver que nous ayons très fréquemment des maux de ventre, alors, dans ce cas, essayez la framboise en smooties, ajoutez de la cannelle, du sucre pour parfaire votre mélange, je l'ai fait, et franchement c'est un régal !!

Pour un smooties light ajoutez tout simplement un peu plus d'eau ou un yaourt nature à 0%.

 

 

 

 

8) L' orange

 

 

 

 

 

Détails :

 

 

C'est bien connu, l'orange est riche en vitamine C (53 mg/100 g) : une orange moyenne permet de couvrir pratiquement l'apport quotidien recommandé ! De plus, la peau épaisse protège le fruit de l'oxygène de l'air qui détruit la vitamine C. L'orange est donc le fruit de l'hiver par excellence puisque que c'est en cette saison qu'il est le meilleur et que la vitamine C est idéale pour lutter contre le froid et la fatigue.

 

 

Valeurs nutritionnelles
pour 100 g
Protides 0,2 g
Glucides 9 g
Lipides 1 g
Calories 45 kcal

Autre atout et non des moindres, l'orange a un apport énergétique modéré (45 kcal/100 g). Alors, chaque matin, ayez le bon réflexe : une orange pressée (bien meilleure que du jus en brique et bien moins calorique car sans sucre ajouté), à consommer sans attendre pour bénéficier de toute ses vitamines.

 

 

Moins connu, l'orange est aussi une excellente source de calcium (40 mg/100 g au lieu de 10 mg/100 g pour la plupart des fruits). De plus, la présence d'acides organiques dans le fruit joue un rôle favorable dans l'assimilation calcique. Ainsi, l'utilisation biologique du calcium de l'orange apparait voisine de celle du lait, modèle en la matière.

 

 

Enfin, ses acides organiques excitent les sécrétions digestives, et facilitent une bonne assimilation des aliments. D'où l'intérêt d'un jus d'orange pris en apéritif ou d'une orange dégustée en dessert, même après un repas un peu copieux.

 

 

 




19/12/2008
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 75 autres membres